L’embauche d’un comptable est une étape importante pour toute entreprise. En effet, le comptable peut vous aider dans différents domaines pouvant porter, par exemple, sur les choix juridiques, sur les finances du porteur de projet, les obligations fiscales à respecter ainsi que pour prendre certaines décisions dans le but de favoriser la croissance de votre entreprise.

Toutefois, toutes les prestations comptables sont différentes. Il est donc primordial de poser les bonnes questions lors de votre premier rendez-vous pour vous assurer que vous faites le bon choix.

C’est pourquoi, nous allons aborder dans cette introduction, les sept questions clés à poser à votre futur comptable, allant de ses qualifications et expériences, aux services proposés, en passant par son approche de travail.

Dans un premier temps, il est nécessaire de comprendre pourquoi ces questions sont importantes. Un comptable peut jouer un rôle de conseil, qui pourrait s’avérer précieux pour votre entreprise.

Choisir le bon comptable, ne consiste donc pas seulement à garantir la bonne gestion de vos finances, mais aussi bénéficier d’un soutien pour aider votre entreprise à croître et à durer dans le temps. C’est pourquoi il est crucial de poser les bonnes questions lors du premier rendez-vous pour évaluer si le comptable est à même de répondre à vos besoins spécifiques.

Les qualifications et l’expérience du comptable vous aideront donc par exemple dans votre démarche de création d’entreprise notamment pour être au point des formalités juridiques requises auprès du Greffe du tribunal.

1. Quelles sont vos qualifications et vos expériences ?

Vérifier ses qualifications professionnelles

La vérification des qualifications professionnelles d’un comptable est primordiale pour s’assurer de la qualité et de la fiabilité de ses services. Un comptable qualifié doit être titulaire d’un diplôme en comptabilité ou dans un domaine connexe.

Parmi les plus courantes, on retrouve l’expertise comptable ou encore le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion). Ces certifications prouvent non seulement la maîtrise technique du comptable, mais aussi son engagement professionnel continu.

Enfin, n’hésitez pas à interroger le comptable sur ses expériences passées. Cela vous permettra d’évaluer sa capacité à gérer des situations similaires à celles de votre entreprise.

Références en ligne et témoignages de clients

Après avoir vérifié les qualifications et expériences de votre futur comptable, il est également recommandé de demander des références et témoignages de clients.

C’est une pratique courante qui vous permettra d’avoir un aperçu du niveau de satisfaction des clients précédents.

Exemples de questions :

  • Combien de clients le comptable a-t-il actuellement et depuis combien de temps travaillent-ils ensemble ?
  • Quels types d’entreprises représentent principalement sa clientèle (taille, secteur d’activité…) ?

Ces informations pourront vous aider à évaluer si le professionnel est habitué à travailler avec des entreprises similaires à la vôtre et s’il est apprécié de ses clients.

2. Quels sont vos services proposés ?

L’étendue des services comptables peut varier. Il est donc essentiel de clarifier cette question dès le premier rendez-vous. Vous pouvez demander au comptable quels types de services il propose habituellement à ses clients.

Par exemple, certains comptables peuvent se concentrer sur des tâches traditionnelles comme la tenue des opérations comptables, la préparation du bilan à la clôture des comptes, l’analyse du compte de résultat, des tableaux de bords, l’établissement des déclarations fiscales. D’autres peuvent offrir des services plus étendus, tels que le conseil en gestion et l’optimisation fiscale.

Dans le contexte actuel de digitalisation, certains cabinets d’expertise comptable ont commencé à proposer de nouveaux services, profitant de l’automatisation pour répondre aux nouveaux besoins des entreprises. Il peut donc être intéressant de savoir si votre comptable est capable de vous proposer des services innovants.

Vous retrouverez les prestations que le cabinet comptable vous propose dans la lettre de mission établie au préalable.

Services additionnels

Outre les services comptables classiques, il peut être utile de connaître quels services supplémentaires votre futur comptable peut offrir.

Ces services peuvent inclure :

  • L’aide à la création d’entreprise : un comptable peut avoir une grande expertise pour aider les entrepreneurs à lancer leur entreprise.
  • La gestion de la paie et des déclarations sociales : certains comptables ou certains cabinets comptables proposent ce service qui peut s’avérer très utile pour les entreprises.
  • Les attestations et situations financières : ces documents peuvent être demandés par les banques pour obtenir un prêt, par exemple, le fichier des écritures comptables.
  • L’utilisation de logiciels spécifiques : certains comptables peuvent proposer des outils de gestion dédiés, qui peuvent améliorer la collaboration sur le long terme.

Il est essentiel d’aborder ces services supplémentaires dès le début de votre relation avec votre comptable, cela peut se faire lors du premier rendez-vous. Cela vous permettra de mieux comprendre l’étendue de son offre et de déterminer si elle correspond à vos besoins.

Inscription à la newsletter mensuelle | Numbr

Vous souhaitez lancer votre entreprise ? Vous êtes déjà entrepreneur(e) et vous souhaitez des astuces comptables ou en savoir plus sur nos événements ?

3. Quelles sont vos modalités de suivi comptable ?

La disponibilité et la réactivité de votre comptable sont deux critères essentiels pour une collaboration fructueuse. Il est donc primordial de poser des questions précises sur ces points lors de votre premier rendez-vous.

  • Quels sont vos horaires de travail ? Un comptable qui est disponible aux heures qui vous conviennent peut faciliter la communication et la collaboration.
  • Quel est votre délai de réponse habituel aux demandes clients ? Une réponse rapide à vos questions et demandes est un signe de réactivité.
  • Quelles sont vos périodes de congés ? Il est important de savoir quand votre comptable n’est pas disponible pour planifier vos besoins en conséquence.

N’hésitez pas à demander des exemples concrets pour évaluer la disponibilité et la réactivité du comptable dans des situations réelles.

Dans cette ère numérique, disposer des bons outils de communication facilite la collaboration avec votre comptable.

Voici quelques points à considérer :

  • Plateformes de communication : Les plateformes de communication modernes comme  Microsoft Teams ou Zoom peuvent faciliter les échanges entre vous et votre comptable.
  • Outils de partage de fichiers : Google Drive ou OneDrive permettent de partager et de collaborer gratuitement sur des documents comptables de manière sécurisée.

Il est donc essentiel de discuter avec votre comptable des outils de communication qu’il utilise et de vous assurer que vous êtes à l’aise avec ces derniers.

4. Tarification et modalités de paiement

Lors de votre première rencontre avec votre comptable, il est nécessaire de discuter en détail de la tarification de ses services et des modalités de paiement associées.

Il est possible que la tarification varie en fonction de la nature et de la complexité des services fournis.

Certains comptables peuvent facturer à l’heure, tandis que d’autres peuvent proposer un forfait. La tarification pourra se retrouver dans la lettre de mission une fois celle-ci signée.

  • Quelle est votre tarification pour chaque service que vous proposez ?
  • Le tarif est-il forfaitaire ou basé sur le temps passé ?
  • Y a-t-il des frais supplémentaires pour des services additionnels ?

En ce qui concerne les modalités de paiement, elles peuvent également varier. Certaines options possibles incluent le paiement à la fin de chaque mois, le paiement trimestriel ou le paiement annuel. Il est donc important de s’informer quant aux modalités de paiement.

La tarification du comptable peut être basée sur divers facteurs tels que le temps passé, un forfait ou le niveau de chiffre d’affaires de votre entreprise. Il est donc important de poser des questions précises pour comprendre comment la tarification est établie.

  • Quels honoraires pratiquez-vous et sur la base de quoi sont-ils établis ?
  • Quelles sont les modalités de réajustement des tarifs si nécessaire ?
  • Quelles sont vos modalités de paiement ?
  • Acceptez-vous le paiement mensuel, trimestriel ou annuel ?

Ces informations vous permettront d’évaluer si la tarification et les modalités de paiement du comptable correspondent à votre budget et à vos attentes.

5. Approche et philosophie de travail

Compréhension de l’entreprise et de ses besoins

Comprendre les besoins de l’entreprise est une tâche essentielle pour un comptable. Il doit être capable de se familiariser avec les spécificités de votre entreprise et de comprendre vos besoins spécifiques. Vous pourriez lui demander :

  • Comment adaptez-vous vos services aux besoins spécifiques de chaque entreprise ?
  • Comment vous familiarisez-vous avec les spécificités de mon secteur d’activité ?

Un bon comptable doit être capable de vous offrir des solutions sur mesure, en fonction des particularités de votre entreprise. Il doit être capable de comprendre les enjeux de votre secteur et de vous offrir des conseils adaptés.

Approche proactive en matière de conseil

Dans le cadre d’une approche proactive, il est essentiel que votre comptable ne se contente pas de répondre à vos questions, mais qu’il soit aussi capable d’anticiper vos besoins et de vous conseiller de manière proactive.

Vous pouvez lui demander :

  • Quelle est sa stratégie pour rester à jour sur les dernières réglementations fiscales et comptables ?
  • Comment il vous signalera les opportunités d’optimisation fiscale ?
  • Comment il envisage de vous aider à atteindre vos objectifs financiers à long terme ?

La pro activité est un atout précieux chez un comptable car cela signifie qu’il ne se contente pas de réagir aux problèmes lorsqu’ils se présentent, mais qu’il cherche activement à identifier les risques et les opportunités pour votre entreprise.

Inscription à la newsletter mensuelle | Numbr

Vous souhaitez lancer votre entreprise ? Vous êtes déjà entrepreneur(e) et vous souhaitez des astuces comptables ou en savoir plus sur nos événements ?

6. Engagement et durée du contrat

Flexibilité et conditions de résiliation

La flexibilité et les conditions de résiliation du contrat avec un comptable sont des aspects importants à aborder lors du premier rendez-vous.

Ces éléments permettent de comprendre les obligations et les conséquences d’une éventuelle résiliation du contrat.

  • Demandez à connaître le délai de préavis à respecter pour mettre fin au contrat. En règle générale, ce délai est de 3 mois avant la date de clôture de l’exercice comptable.
  • Assurez-vous d’être à jour des honoraires de votre expert-comptable. En cas de retard de paiement, votre expert-comptable peut exercer son droit de rétention et ralentir la procédure de résiliation.
  • Enfin, il pourrait être utile de savoir dans quelles situations précises une résiliation du contrat peut être envisagée : déménagement de l’entreprise, changement de direction, réorientation stratégique, problèmes de communication, litiges, augmentation des honoraires, perte de confiance, etc.

Il est aussi essentiel de connaître les modalités de résiliation. Souvent, cela implique la rédaction d’une lettre de résiliation, contenant certaines informations spécifiques et envoyée par recommandé avec accusé de réception.

Les clauses importantes à surveiller

Lors de la signature d’un contrat avec un comptable, quelques clauses sont à évaluer attentivement.

  • La clause d’identification des parties : elle doit mentionner clairement les coordonnées des deux entités contractantes.
  • L’objet du contrat : ce dernier doit être clairement défini pour éviter tout malentendu.
  • La durée du contrat et les conditions de renouvellement : ces détails vous permettront de prévoir la fin de la collaboration et de préparer une éventuelle prolongation.
  • Le prix et les conditions de paiement : ces éléments doivent être explicitement définis pour éviter toutes surprises.
  • Les obligations et responsabilités des parties : chaque partie doit connaître exactement ce qui est attendu d’elle.
  • La clause de confidentialité : cette clause est essentielle pour protéger les informations sensibles de votre entreprise.
  • La clause attributive de compétence : cette clause détermine le tribunal compétent en cas de litige.

Ces clauses sont essentielles pour garantir le bon déroulement de la collaboration avec votre comptable.

7. Confidentialité et sécurité des données

Mesures de protection des données

La protection des données est une question essentielle lorsqu’on engage un comptable. Les informations financières et fiscales que vous lui confiez doivent être traitées avec soin et sécurité.

En premier lieu, il est pertinent de demander à votre comptable quelles sont les mesures de sécurité qu’il met en place pour protéger vos données. Il s’agit notamment de la sécurisation des systèmes informatiques, de l’authentification des utilisateurs et de la gestion des habilitations.

De plus, vérifiez qu’il a mis en place des procédures en cas de fuite de données. Il doit être en mesure de vous informer rapidement et de prendre les mesures nécessaires pour limiter les impacts.

Conformité réglementaire

La conformité réglementaire est un autre aspect crucial de la gestion comptable, qui vérifie que votre entreprise respecte toutes les lois et régulations pertinentes. Cela comprend la conformité aux normes comptables établies par l’Autorité des normes comptables (ANC), ainsi qu’à diverses régulations fiscales.

Il est recommandé de discuter avec votre comptable des démarches qu’il effectue pour assurer la conformité réglementaire de votre entreprise. Cela peut inclure la réalisation d’audits de conformité réglementaire et l’application des normes comptables dans l’établissement des documents comptables.

Il peut également être bénéfique de demander à votre comptable quels sont les risques potentiels de non-conformité pour votre entreprise et comment il compte les gérer.

Conclusion

Pour conclure, le choix d’un comptable est une étape déterminante dans la vie d’une entreprise. Ainsi, il est essentiel de poser les bonnes questions pour évaluer la qualité et l’adéquation des services offerts par le professionnel. Cela inclut l’évaluation de ses qualifications et expériences, la compréhension de ses services proposés, la clarification de ses modalités de suivi comptable, la discussion sur la tarification et les modalités de paiement.

Il est également important de comprendre son approche et sa philosophie de travail, de déterminer ses engagements et la durée du contrat et enfin d’évaluer sa gestion de la confidentialité et de la sécurité des données. Tous ces éléments sont cruciaux pour assurer une collaboration efficace et sereine avec votre comptable.

Afin de bien choisir le comptable qui correspond à vos besoins, il est crucial de poser des questions pertinentes lors de votre première rencontre puisque vous bénéficiez d’une consultation gratuite. Ces questions devraient permettre d’évaluer non seulement la compétence et l’expérience du comptable, mais aussi sa capacité à comprendre et à s’adapter aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Il est également important de discuter des modalités de paiement, de la durée du contrat et des mesures de confidentialité et de protection des données mises en place pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Enfin, n’oubliez pas de vérifier la conformité réglementaire de votre entreprise et de discuter des risques potentiels de non-conformité.

Rédactrice : Charlotte Thomas