Vous êtes porteur de projet et vous avez pour ambition de créer une entreprise à Bordeaux ? N’oubliez pas l’étape du business plan ! Passage obligé pour créer son entreprise, ce document s’avère indispensable pour définir son projet et obtenir des financements. Outil de stratégie et d’aide à la création, le business plan vous permettra de concrétiser votre projet d’entreprise et de réaliser vos objectifs.

 

À quoi sert un business plan ?

 

Un business plan est un document réalisé en amont de la création d’une entreprise, et qui a pour objectif de définir et de présenter le projet en question. Il est généralement à destination des investisseurs potentiels (banques, futurs associés…), qui sur la base des informations contenues dans ce document, décideront (ou non) d’investir dans votre projet.

Il s’agit d’expliquer, de la façon la plus exhaustive et la plus claire possible, le modèle économique de votre projet d’entreprise, le type de produit ou de service proposé, vos sources de financement, ou encore votre stratégie sur le long terme. Il s’accompagne généralement d’un plan de financement prévisionnel, qui permet de comparer les besoins de l’entreprise avec les ressources dont elle dispose.

Pour résumer, le business plan a pour but de convaincre les investisseurs (et les tiers en général) de la viabilité de votre projet.

Un business plan peut avoir plusieurs utilités :

  • Trouver un associé

  • Obtenir un financement

  • Solliciter un investisseur

  • Etc.

Selon l’objectif visé, l’interlocuteur ne sera donc pas le même. Ainsi, un business plan ne devra pas contenir les mêmes informations ni mettre les mêmes éléments en exergue, selon s’il est destiné à trouver un associé ou à solliciter un financement.

 

Quels éléments inclure dans le business plan ?

 

Il n’existe pas de modèle standard de business plan, celui-ci devant être adapté et personnalisé à chaque projet. Cependant, un certain nombre d’éléments doivent être intégrés dans le document pour en faire un business plan efficace :

Une présentation de l’équipe

Il est généralement conseillé de présenter l’équipe porteuse du projet : fondateur, associés, personnes clés de l’entreprise… A cet effet, les CV du créateur d’entreprise et des associés pourront être intégrés au business plan. L’idée est de montrer que les profils sont complémentaires en termes de compétences, et que l’équipe est motivée, qualifiée et/ou expérimentée.

Une présentation de l’entreprise

Sa forme juridique, sa date de début d’activité, son capital social, la nature des apports, les actionnaires éventuels…

Une présentation des produits et/ou des services proposés

Les produits et/ou services proposés par votre entreprise doivent être présentés, de façon à répondre aux questions suivantes :

  • À quels besoins répondent-ils ?

  • Quelle plus-value apportent-ils ?

  • Qui sont les concurrents ?

  • Quel est le caractère innovant des produits/services proposés par
    rapport à l’offre existante ?

  • Existe-t-il une demande pour ces produits/services sur le marché ?

Le marché

Il s’agit de présenter le marché ciblé par le créateur d’entreprise : qui sont les clients ? quel est l’état du marché ? quelle est sa taille et comment va t-il évoluer ?

 

Il est possible d’ajouter à cette présentation les résultats d’enquêtes menées auprès de clients potentiels.

La concurrence

Le but ici est de présenter les concurrents directs et indirects de l’entreprise, et de mettre en valeur les avantages concurrentiels de celle-ci (c’est à dire les éléments qui lui permettent de se démarquer de la concurrence sur un marché donné).

 

Le modèle économique de l’entreprise

Cette partie a pour objectif de montrer la capacité de l’entreprise à générer un chiffre d’affaires conséquent, à créer de la valeur et à engendrer une certaine rentabilité. Les éléments suivants devront donc être mis en valeur :

  • Les sources de revenus de l’entreprise ;

  • La stratégie commerciale de l’entreprise :

  • La politique de prix ;

  • Les canaux de distribution ;

  • Etc.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

 

Si l’on pense avant tout au fond du business plan, sa forme ne doit pas pour autant être négligée. L’objectif, en effet, est d’être percutant, mais aussi convaincant. Il est donc important de présenter un document clair, sourcé, mais aussi agréablement structuré.

Veillez donc à la qualité de l’expression et à la lisibilité du document (n’hésitez pas à aérer la mise en page et à ajouter des graphiques). Faites également attention à la longueur du business plan : trop court, il sera lacunaire ; trop long (au-delà de 20 pages), il risquera de perdre votre interlocuteur. Enfin, veillez à ne pas présenter un document trop technique. Certes, vous vous adressez à des professionnels de la gestion d’entreprise, mais cela ne signifie pas que vous ne devez pas faire preuve de clarté et de pédagogie !

Quant au fond, ne bâclez pas la présentation de l’équipe, très importante pour les investisseurs, et n’ignorez pas les limites éventuelles de votre projet ni les freins potentiels à son développement. Il est important de montrer à vos interlocuteurs que vous saurez anticiper et surmonter les épreuves et contraintes éventuelles. Si vous vous bornez à présenter un projet “parfait”, vous ne convaincrez pas grand-monde… !

 

Qui peut vous aider à construire un business plan ?

 

Il existe de nombreux organismes qui peuvent vous assister dans la construction de votre business plan.

Par exemple, les CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) et les CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat) peuvent apporter une aide logistique aux créateurs et repreneurs d’entreprise. A Bordeaux, la CCI Gironde est tout indiquée pour vous aider dans la réalisation de votre business plan, et/ou de votre étude de marché.

Si vous souhaitez vous lancer seul, sachez que les CCI et CMA proposent également des formations payantes à la réalisation de business plan et d’études de marché.

Pensez aussi aux incubateurs et aux associations d’accompagnement de créateurs d’entreprise ! Par exemple, le réseau Initiative France dispose d’antennes locales un peu partout en France. Ses missions ? Accorder des prêts à taux zéro et des subventions aux créateurs d’entreprises, et proposer un accompagnement à la création et à la reprise d’entreprise, notamment en ce qui concerne la stratégie marketing et commerciale.

Enfin, n’hésitez pas à vous tourner vers les junior entreprises, tels que l’INSEEC Bordeaux, qui proposent une aide à la rédaction de business plan.