Dernière mise à jour le 23 février 2022

Il y a quelques semaines nous avons rencontré Alexandre Lucas, gérant du cabinet Patrimeo Gestion Privée. Alexandre est conseiller en gestion de patrimoine installé à Nice Ouest.

La mission de Patrimeo est de conseiller et d’accompagner les chefs d’entreprises Niçois dans leurs projets de protection sociale, de développement patrimonial et d’optimisation fiscale.
Leur métier est transverse, et regroupe diverses activités tels que l’assurance, la finance, les placements financiers & immobiliers, l’épargne, la fiscalité, la retraite, ou encore l’optimisation de successions.
Ils possèdent un statut d’indépendant et travaillent librement dans un écosystème parfois complexe à décrypter. Ils ont sélectionné une quarantaine de partenaires reconnus pour leurs solidités financières et la pertinence de leurs offres. Leur stratégie, centrée sur la satisfaction client, fait d’eux une ressource supplémentaire à leurs côtés.

Découvrez notre échange avec Alexandre Lucas :

– Quel a été votre parcours jusqu’à présent et où en êtes-vous dans votre parcours entrepreneurial ?

Issu d’un Master 2 Gestion Financière et après plusieurs expériences dans le domaine bancaire et assurantiel, j’ai surtout évolué aux côtés de courtiers en assurances puisque j’ai toujours été attaché à l’indépendance du conseil. Des opportunités pour ma famille m’ayant mené sur la Côte d’Azur, le projet de création du cabinet PATRIMEO GESTION PRIVEE est devenu une évidence. Le cabinet a ouvert ses portes il y a tout juste un an et aujourd’hui deux collaborateurs ont rejoint l’aventure et nous souhaitons agrandir l’équipe pour début 2021.

– Qu’est ce qui vous a poussé à devenir un super-entrepreneur ? Quel a été le déclic ?

En tant que salarié, nous n’avez pas toujours votre mot à dire sur la stratégie mise en place par vos supérieurs. Ayant été déçu par ma dernière expérience professionnelle, cela a été un véritable déclic pour ouvrir mon cabinet et placer la satisfaction client au centre de la relation. Aujourd’hui je fais des choix stratégiques de conviction qui pour le moment semblent payant.

– Avez-vous rencontré des difficultés lors de la création de votre entreprise et/ou après ?

Il faut dire que démarrer son activité en pleine période de crise sanitaire et subir des périodes de confinements ont été un frein colossal. J’en profite pour adresser tout mon courage aux jeunes entrepreneurs qui sont dans des situations compliquées et féliciter ceux qui comme nous ont su réinventer leurs manières de travailler. Par ailleurs je me dois de remercier nos clients qui ont su être à l’écoute et nous faire confiance pendant une période d’incertitudes tel que la crise du COVID-19 et sur un marché très concurrentiel.

 

– Y a t-il eu des modifications entre votre idée de départ et ce que vous faites aujourd’hui ?

J’avais muri mon projet depuis deux ans et même si je n’ai que très peu dévié de la stratégie initiale, des évolutions s’imposent régulièrement puisque que nous sommes un cabinet généraliste à la disposition de nos clients pour être à leurs côtés quels que soient leurs projets.

 

– Quels sont les points positifs pour devenir entrepreneur ?

Je pense qu’il n’y a pas de formule magique pour devenir entrepreneur mais seulement de la détermination et du travail. À mon sens, être entrepreneur c’est mener ses collaborateurs et ses clients vers le succès.
Cette mission impose d’être un exemple de travail et d’être une personne fiable et disponible. L’histoire a montré que des entrepreneurs timides pouvaient s’avérer être de véritables leaders d’opinion.

– Comment Numbr vous a accompagné dans cette transition ?

Le cabinet Numbr m’accompagne chaque jour et cela depuis la difficile question du choix du statut juridique. Pepit est un précieux atout à mes côtés au quotidien qui me permet de prendre les bonnes décisions. Véronique et Karine sont toujours disponibles et réactives et c’est pour moi des qualités indispensables pour un partenaire de qualité.

– Comment avez-vous connu Numbr ?

Véronique m’a été recommandée par un prospect et je suis très heureux de cette mise en relation puisque je suis très satisfait de nos relations. Preuve que la recommandation offre des opportunités.

 

– Quels conseils donneriez-vous aux futurs entrepreneurs ?

Avant tout, je pense qu’il ne faut pas avoir peur de se lancer dans l’aventure si le travail fait parti de vos valeurs.
Si l’entreprenariat vous tente je vous invite à vous entourer de professionnels et de leur faire confiance. Enfin je pense qu’il faut savoir se remettre en question et prendre du recul sur votre activité.