Le moment est arrivé, vous voulez vous lancer dans la grande aventure de l’entreprenariat, mais vous ne savez pas par où commencer ? Pour créer votre entreprise à Lille, vous devez procéder par étapes. On vous dit tout !

 

Afin de mettre en place votre projet, vous devez suivre différentes étapes pour ne passer à côté de rien et mettre toutes les chances de votre côté. De plus, la région Hauts-de-France vous soutient et vous accompagne tout au long de la création de votre entreprise.

La région Hauts-de-France se mobilise

Désireuse d’accompagner les entrepreneurs qui créent de l’activité et des emplois et font ainsi rayonner la région Hauts-de-France, celle-ci
accompagne près de 30 000 personnes chaque année à créer ou bien à reprendre une entreprise.

Elle agit également aux côtés des jeunes pour éveiller leur esprit d’initiative et les soutenir dans leur projet. Pour se faire une idée, 40
étudiants sont à l’origine de créations d’entreprises en Hauts-de-France par an et environ 15% des étudiants sont sensibilisés à l’entrepreneuriat. En dix ans, ce nombre est passé de 5 000 à 35 000.
Fière de sa politique régionale, la Région Hauts-de-France organise chaque année des rendez-vous de l’entrepreneuriat réunissant 9 000 scolaires, enseignants et partenaires du monde économique.

Les étapes nécessaires à la création de son entreprise

La procédure pour créer son entreprise peut se révéler longue et parfois complexe. Il semble donc intéressant de participer à une formation à la création d’entreprise avant de se lancer dans cette aventure afin d’acquérir les compétences-clés pour modéliser un projet de ce genre.

Sachez que la première année, de nombreuses jeunes entreprises ne survivent pas, principalement à cause d’un manque de ressources ou de l’adoption d’une mauvaise stratégie. D’où l’importance de suivre les étapes mentionnées ci-dessous et de se faire accompagner.

  • La validation de son idée

Tout projet de création d’entreprise débute par une idée. La développer permet de poser la première pierre à l’édifice afin de construire un véritable projet, qu’il concerne un concept totalement innovant ou bien une activité déjà existante.

Pour aller plus loin et se projeter dans le lancement de sa propre activité, il faut définir son business-model, c’est-à-dire la manière dont
l’entreprise va faire des affaires, créer de la valeur et donc assurer sa propre pérennité..

C’est en général à ce moment-là que l’étude de marché fait son apparition. Elle permet d’affiner le projet, mesurer sa viabilité
et obtenir le maximum d’informations sur le secteur en question, l’offre et la demande. C’est l’entrée en matière idéale pour déployer votre stratégie !

En parallèle, si vous devez protéger votre projet d’un point de vue juridique, par exemple via le dépôt d’une marque ou d’un brevet, il faut
vous en occuper dès maintenant.

Une fois votre projet mûrement réfléchi, c’est le moment de rédiger votre business plan.

 

  • La rédaction d’un business plan

Le business plan peut se décomposer en trois parties : l’étude de marché qui est à ce stade normalement terminée, l’analyse de la stratégie commerciale (clientèle, prix, produits…) et celle des prévisions financières pour obtenir une visibilité économique et financière.

Il permet à tout entrepreneur de fixer des objectifs de développement pour
son entreprise en matérialisant ses projections financières. C’est une
étape-clé pour pouvoir rassurer ses partenaires et les convaincre de la
viabilité de son projet.

 

  • La mise en place du financement

Une fois votre business plan terminé et votre stratégie élaborée, vous pouvez maintenant vous lancer à la recherche des capitaux nécessaires au financement de votre projet. Vos apports personnels, le dépôt d’une demande de prêt, faire appel à des organismes publics comme les régions ou les départements ou au financement participatif… les possibilités sont multiples, le choix vous revient ! Prenez en compte la nature de votre projet, vos besoins de financements et avant toute chose, n’oubliez pas de vérifier si vous pouvez bénéficier d’aides.

Selon votre profil et votre implantation géographique, vous pouvez par exemple prétendre à différentes aides proposées par l’État comme l’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise (ACRE) ou le nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise (Nacre).

La ville de Lille met à votre disposition la liste des organismes pouvant vous aider dans votre projet de création d’entreprise et se tient à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

 

  • Le choix du statut juridique

 

Étape cruciale à toute création d’entreprise, il est important de choisir un statut juridique adapté à votre situation et non l’inverse. Une réflexion globale est nécessaire car de nombreuses options s’offrent à vous. En effet, il existe plusieurs statuts juridiques en France, de l’Eirl
à la micro-entreprise en passant par la Sarl et la Sas. Ce choix est essentiel puisqu’il va conditionner, entre autres, le régime social
auquel vous serez rattaché, votre responsabilité en cas de dettes ainsi que la fiscalité à laquelle seront soumis vos bénéfices.

De prime abord, ce choix peut sembler complexe, mais une fois les différentes possibilités analysées, il est facile de déterminer quel statut
sera le plus adapté à votre future activité.

 

  • La domiciliation de votre entreprise

 

Vous devez ensuite choisir où domicilier votre entreprise. Le choix du siège social est déterminant, l’adresse apparaît sur de nombreux documents.

Vous pouvez pour cela choisir votre domicile personnel, un bureau partagé comme les pépinières d’entreprises, ou encore vous adresser à une société de domiciliation commerciale.

 

  • Procéder à la création de l’entreprise

 

Pour que votre entreprise ait une existence juridique, vous devez procéder aux formalités de création d’entreprise qui varient en fonction du statut juridique que vous avez choisi.

Pour devenir auto-entrepreneur, les formalités sont simples. Une déclaration de début d’activité adressée au Centre de Formalités des
Entreprises est suffisante.

En revanche, pour la création d’une société, les démarches sont plus lourdes. Il faut constituer un dossier composé des statuts, de l’annonce légale, d’un formulaire M0 rempli… et faire un dépôt de capital social à la banque. Puis, vous devez procéder à son immatriculation auprès du Greffe compétent. Vous obtiendrez alors le Kbis de votre société.

Une fois ces formalités effectuées, votre entreprise est créée et vous pouvez démarrer officiellement votre activité !

De nombreux acteurs de la région seront là pour vous épauler et vous accompagner dans vos démarches pour que vous puissiez vous lancer sereinement dans cette belle aventure qu’est l’entrepreneuriat. Et si vous désirez vous consacrer pleinement à votre activité, les équipes de l’Expert-comptable-Lille sont à votre disposition pour gérer votre comptabilité, de A à Z.