Adieu les fiches de paie et la stabilité ! Bonjour liberté, et complications…

Gérer sa rémunération en tant que freelance, c’est crucial. Une rémunération irrégulière, soumise à des obligations, prévoir, mettre de côté… Bref, être freelance n’est pas toujours de tout repos côté finances.

Nous avons quelques tips à partager avec vous pour que finalement la gestion de vos finances ne vous cause plus de migraines !

 

Comprendre votre rémunération 

 

Et comparer ce qui est comparable. Vous êtes freelance et vous avez ce vieux réflexe de comparer votre salaire net à votre rémunération ? Hmm. Ce n’est pas vraiment la même chose. Votre rémunération en tant que freelance relève du brut. 

Vous devez donc y soustraire vos charges, sociales et fixes, et penser à mettre de côté ce que vous devrez ensuite payer à l’état, votre TVA par exemple. 

Une petite astuce ? Mettez 20 % du montant perçu à la fin de chaque mission de cote. Cela vous donnera du lest pour les mois à venir. 

 

Bien se faire rémunérer 

 

C’est la sempiternelle question des freelances : comment être payé au juste prix ? Devez-vous facturer à la prestation, au tarif horaire ou journalier ? 

Qu’est-ce qui est le plus intéressant pour vous et équitable pour votre client ?  Comment calculer cette rémunération ? 

 

  • Comparez les prix du marché : à prestation équivalente, quels sont les prix pratiqués ? 
  •  Quel est votre niveau de compétence : junior, senior ?
  •  Quel tarif est acceptable pour vous ?
  • Quelles sont vos charges mensuelles et quels sont les tarifs qui vous permettent de les couvrir ?

Après cette analyse, établissez un prix à l’heure qui vous semble honorable. 

Travailler au tarif horaire est plus pertinent étant donné que cela récompense le temps que vous allouerez à ce projet plutôt qu’un résultat qui peut finalement vous prendre des semaines. 

Soyez honnête quant à l’évaluation du temps passé et vous devriez être satisfait ! 

 

Faire un tableau de factures

 

Quand les émettre, avec un rappel, quel délai de paiement, tout doit y être inscrit pour vous permettre de gérer au mieux vos finances ? 

Quand on est freelance, gérer c’est prévoir. 

Et, cela va donc de pair avec des factures envoyées à temps et payées à temps. Vos impôts n’attendront pas. 

Ne commettez pas l’erreur de reporter vos émissions de factures, de ne pas oser relancer, et de perdre le fil de votre compta. 

 

Oser le prévisionnel de trésorerie 

 

Oui, oui ça fait peur ! 

Pourtant, c’est un outil indispensable pour vous offrir l’inestimable : la visibilité. Déterminez vos objectifs, suivez votre comptabilité consciencieusement, inscrivez vos entrées et vos sorties, sur plusieurs mois pour : 

  • Évaluer votre progression et le développement de votre entreprise 
  • Mesurer vos possibilités d’investissement 
  • Éviter les mauvaises surprises 

 

Anticiper permet aussi de nourrir sa motivation en ayant sous les yeux une véritable feuille de route de sa rémunération. 

Prendre TOUT en compte 

 

RSI, RAM, CIPAV, URSSAF, il y a de quoi perdre la tête ! 

La solution ? 

Utiliser des outils intelligents pour ne pas prendre le risque de ne pas calculer ce que l’on doit et d’oublier de payer. Mensuel ou trimestriel, il suffit de s’y coller en début d’année en reportant les obligations sur un calendrier avec les calculs correspondants pour ne pas s’y perdre ensuite. Cela permet également de calculer votre rémunération en fonction de vos charges. 

Une heure/semaine pour sa compta 

 

Obligez-vous à une plage horaire dédiée au rangement et classement de vos factures, vos notes de frais, votre courrier. 

Non, les balancer dans une boite en espérant qu’une fée du logis rangera tout pour vous ou que vous aurez le temps « après » n’est pas une solution effective. 

La panique n’est pas productive ! 

 

Sans vouloir prêcher pour notre paroisse, l’astuce la plus efficiente est tout de même de se faire accompagner à ses débuts, du choix de son statut à la gestion de sa rémunération en passant par une meilleure connaissance des charges et autres impératifs fiscaux.

Un gain de temps qui vous permet de vous consacrer à ce que vous savez faire de mieux : votre activité !