Cela fait quelques années maintenant que le monde de l’entreprise évolue pour se tourner vers l’entrepreneuriat. Les salariés sont de plus en plus nombreux à vouloir devenir leur propre patron. Certaines professions sont déjà très concernées par le sujet : Les artistes, les photographes, les développeurs web, les community manager, les formateurs, les coachs, les consultants etc. Il est certains que d’autres professions y viendront dans un avenir proche.

Mais par où commencer pour devenir freelance ?

 

Avant tout, il est nécessaire de se poser quelques questions :

  • Quel chiffre d’affaires pourrait générer mon activité ?
  • Ai-je des investissements importants à faire au départ (ordinateur, logiciel spécifique, appareil de mesure, local….) ?
  • Ai-je besoin de financement autre que mon apport personnel ?

En fonction de vos réponses, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • S’installer en micro-entrepreneur :

Si le seul matériel dont vous aurez besoin pour lancer votre activité est un ordinateur et que la seule charge que vous aurez est votre rémunération : Alors la micro-entreprise est la meilleure solution.

➖Attention tout de même, il ne faudra pas dépasser le plafond du chiffre d’affaires pour pouvoir en bénéficier, soit 70 000€/an. 

Côté déclaration, la seule démarche administrative de la micro-entreprise est de déclarer son chiffre d’affaires encaissé périodiquement (par mois ou par trimestre). De cette manière les cotisations sociales et les impôts seront calculés sur le chiffre d’affaires déclaré.

➖Attention, si vous travaillez avec des entreprises, cela pourrait vous porter préjudice commercialement de ne pas pouvoir établir de factures avec de la TVA.

  • Opter pour le portage salarial :

Si le statut de salarié vous rassure,  vous pouvez opter pour le portage salarial. Pour cela, Il est nécessaire de trouver une société de portage qui s’occupera du contrat avec les clients et d’établir les bulletins de salaire. Votre unique mission sera de trouver des clients. Un bon compromis entre l’indépendance et le salariat.

➖Prenez garde à bien négocier les frais de la société de portage.

  • Créer une entreprise individuelle :

L’entreprise individuelle est une des formes les plus faciles à créer comme à fermer. L’avantage comparé à la micro-entreprise, c’est que vous n’aurez à payer des impôts et des cotisations sociales que sur le résultat dégagé de votre activité. (chiffre d’affaires – charges de l’entreprise).  Alors pour un début d’activité, où on passe beaucoup de temps à prospecter cela peut être le statut idéal.

➖Attention à ne pas avoir de perte sur résultat car votre patrimoine personnel pourrait être impacté.

  • Ouvrir une société

Vous pouvez opter pour la société, dans ce cas vous serez responsable personnellement jusqu’à hauteur de votre apport en capital. Il vous faudra réaliser un bilan comptable qui permettra de déterminer le bénéfice imposable.

Votre choix de société peut se faire en fonction du statut social que vous aurez :

  • En EURL (ou SARL à partir de 2 associés), le dirigeant est un gérant et est Travailleur Non salarié (TNS). Vous dépendrez donc du SSI avec un taux de cotisation sur votre revenu de référence d’environ 45%;
  • En SASU (ou SAS à partir de 2 associés), le dirigeant est président et assimilé salarié, il cotise au régime général comme un salarié classique (sauf à pôle emploi). Le taux de cotisation est d’environ 75% du salaire net. Ce statut est conseillé si vous avez des perspectives de développement avec d’autres associés car les statuts permettent de déterminer les rôles de chacun.

 

Être indépendant est une belle aventure, elle permet d’être libre dans ses activités et ses choix,  mais nécessite une autodiscipline et une polyvalence au quotidien. Il faut démarcher des clients, les satisfaire, en trouver de nouveaux quand les missions se terminent, gérer ses factures, sa comptabilité, ses contrats, et bien sur réaliser ses prestations.

Chez Numbr, nous pouvons vous conseiller dès le début de vos démarches, nos supers-conseillers sont là pour vous aider à choisir votre statut et vous accompagner dans toutes les étapes de la création de votre entreprise. Mais pas que,  nous vous accompagnons aussi sur toute la durée de vie de votre société, déclarations fiscales et sociales, bilans, dépôt de compte…

Alors prêt à briller ?