Cela allait sans le dire mais cela va mieux en le disant : l’aventure entrepreneuriale est plus que grisante ! Elle est aussi souvent le fruit
d’efforts importants, dignes de ceux qu’on doit fournir à l’occasion d’un marathon ! Loin de vous démotiver, on vous félicite d’ouvrir la première page de votre nouvelle Histoire. On vous encourage à ne jamais faiblir face aux embûches qui peuvent prendre différentes formes entre les démarches administratives longues, les formalités juridiques, les difficultés à obtenir des financements.

Vous devez toujours voir et viser loin… Pour garantir la survie d’une société à Nantes, il faut aussi connaître des astuces ! Etre chef d’entreprise ne s’improvise pas et implique d’être bien accompagné. Réussir sa création de société à Paris nécessiterait entre autres de lire notre article ! Suivez le guide pour être à même de construire un projet d’entreprise solide à Paris.

Attaquez-vous à un bilan personnel !

 

Cette étape préliminaire est capitale. Il faut bien comprendre que les situations sont diverses. Certains profitent de leur valeur ajoutée pour caresser l’espoir d’être leur propre patron. D’autres ont l’idée du siècle qui va changer la vie et surtout révolutionner un marché déterminé… L’envie profonde de créer votre entreprise à Nantes peut sommeiller en vous depuis un certain bout de temps. Si la démarche de se jeter à l’eau mérite d’être saluée, les enjeux sont conséquents et vous devez ne surtout pas vous précipiter. Vous devez prendre vous confronter à la réalité et ainsi apprendre à vous connaître avant de vous lancer dans cette formidable aventure qui peut aussi bouleverser vos habitudes et attentes du moment. Il est donc nécessaire donc de vous poser les bonnes questions qu’il s’agisse
de limites financières, d’obligations familiales ou attentes personnelles… Vous devez absolument prendre le temps de pointer du doigt les freins et blocages dans la réalisation de votre projet afin de mieux les surmonter ou d’au moins adapter votre projet en fonction.

Vous devez aussi faire une introspection et ainsi qualifier vos défauts et vos qualités qui peuvent être de véritables atouts dans l’entrepreneuriat. On pense aux caractères tenaces, utopistes – dans des limites – et à bien d’autres caractères. C’est bien souvent la détermination et la persévérance qui vous aideront à surmonter les épreuves et à adapter – et atteindre – vos objectifs.

Réalisez une étude de marché :

 

Vous devez confronter votre offre de produits ou services à la réalité du marché et ainsi vous attaquer à une étude de faisabilité. C’est ainsi que vous saurez si vous avez des chances de réussite. Vous devez savoir si votre projet est viable et apprendre à connaître votre marché via 4 axes majeurs :

  • Le marché :

Vous devez l’identifier précisément et connaître ses évolutions possibles en cherchant à identifier vos clients potentiels ou vos utilisateurs, la dimension géographique du marché ciblé, les évolutions du marché, les acteurs intéressants à connaître (concurrents directs ou non, clients, utilisateurs, etc.).

  • La demande :

Il s’agit là d’étudier entre autres la taille du marché visé, le nombre de clients existants et l’évolution possible. De même, vous devez identifier les comportements du client ou de l’utilisateur en ciblant les motivations d’achat et les habitudes de consommation.

  • L’offre :

L’évolution globale de votre offre permettra entre autres bénéfices de cibler des concurrents directs ou indirects.

  • L’environnement contextuel de votre projet :

C’est une approche large qui permet de prendre en compte des éléments contextuels politiques, économiques, sociaux, technologiques ou réglementaires.

Chiffrez votre projet :

 

Vous devez alors approfondir votre étude de marché en développant l’aspect financier et vous poser entre autres les questions suivantes :

– Quel est le montant financier nécessaire pour me permettre de débuter mon activité ?

– Quelles seront les charges liées à mon activité ?

Vous devez chercher l’optimisation pour réduire les coûts et ainsi vous pencher sur les alternatives d’achat ou de location de fonds de commerce, de matériels, de stocks. Vous devez aussi penser au coût engendré par le dépôt de marque ou d’un brevet, la création d’un site internet, l’intervention d’un professionnel du Droit pour la rédaction de vos statuts de société ainsi qu’à la gestion de votre comptabilité.

C’est à partir de ces questions que vous établirez vos tarifs. Vous devez vous projeter dans l’avenir pour marquer dans le temps les gains prévisionnels.

Ce dernier paramètre vous permettra d’évaluer la rentabilité de votre entreprise et donc l’instant à compter duquel vous pourrez vous rémunérer.

Les possibilités de financement peuvent être de différents ordres :

– Fonds propres,

– Prêts d’honneur,

– Le crowdfunding,

– Les fonds d’investissement,

– Aides à la création d’entreprise,

– Les prêts bancaires,

– Les prêts familiaux,

– Les aides de l’État en fonction des projets et des situations. En effet, si vous percevez les allocations chômage, elles peuvent être maintenues sous certaines conditions.

Construisez un business plan :

C’est là une phase décisive, gage d’un projet entrepreneurial réussi. Ce document vise à convaincre les investisseurs ! L’idée générale est de leur présenter un plan d’action incisif qui met en lumière le marché existant et positionne votre offre face à un marché existant et futur. Si besoin, vous mettez en lumière votre business plan à l’aide d’une matrice SWOT.

Choisissez votre statut juridique :

Si le principe de la liberté d’entreprendre n’impose aucune forme juridique, chaque forme sociétale possède ses propres caractéristiques. Le choix du statut juridique doit aussi être le fruit d’une combinaison idéale entre exigences et objectifs visés. Ses répercussions sont diverses telles que :

  • La préservation d’un patrimoine personnel,

  • Les conséquences fiscales liées au choix sociétal,

  • La présence future d’associés.

Entourez-vous des bonnes personnes :

Rappelez-vous que votre besoin d’entreprendre ne doit surtout pas vous isoler. Vous pouvez être de nature solitaire et avoir besoin de gérer cette aventure seul et sans associé. Vous avez malgré tout nécessairement besoin d’être accompagné, ne serait-ce que pour des raisons pratiques juridiques ou de comptabilité ! Profitez du savoir-faire de votre expert-comptable et autres professionnels. Leur aide précieuse peut vous permettre de vous attaquer au strict développement de votre entreprise. Chacun trouverait sa valeur ajoutée à votre projet et vous consacreriez le temps nécessaire à l’essentiel qui vous anime : votre projet ! A cet effet, nous serions heureux de vous accompagner dans la création de votre entreprise ainsi que tout au long de son développement. N’hésitez pas à nous contacter !