Dernière mise à jour le 8 septembre 2021

Laëtitia, présentez-vous :

Je commencerai par décrire ma vie comme « atypique », mais un peu comme chacun de nous finalement… ! La musique m’a accompagné de ma petite enfance à aujourd’hui. Les vibrations et les vertus qu’elle me procure m’ont toujours donné l’énergie nécessaire pour avancer, malgré les obstacles. Et oui, la vie n’est pas un long fleuve tranquille… Je dis souvent que la vie est faite d’expériences et de rencontres, le hasard n’existe pas à mon sens. Ces expériences m’ont permis de renforcer mes compétences et ces rencontres m’ont permis d’avoir une richesse intérieure indescriptible. Ma vie vécue m’a permis d’apprendre à mieux me connaître pour être à l’équilibre. Les personnes de mon entourage me décrivent comme passionnée, engagée, dynamique et déterminée. Mes amis me surnomment « l’originale ». Passionnée par les sciences humaines, je commence mon parcours de formation par la psychologie, je poursuivis dans l’éducation spécialisée, puis je finis mon parcours universitaire en sciences de l’éducation. En parallèle de ces études, j’occupe divers emplois (serveuse, entretien, agent administratif en centrale nucléaire, animatrice, assistante d’éducation, agent éducatif…).

Je suis pédagogue en éducation, spécialisée en parentalité. Un mélange de prévention, d’analyse, de psychologie, d’éducation et de pédagogie… Cette approche « psycho-péda-éducative » dans une logique de prévention est né d’un intérêt certain à l’épanouissement des enfants, adultes en devenir. Pour paraphraser Nelson Mandela « si nous voulons changer le monde, commençons par changer l’éducation ». C’est pourquoi je me suis engagée pour un monde meilleur, tel le petit colibri de la légende racontée par Pierre Rabhi.

Mon activité consiste à accompagner et soutenir les adultes (parents et professionnels) en lien avec l’enfant, à renforcer leurs compétences dans leur activité de parentalité et plus que tout, à offrir un espace d’écoute, d’échange, de formation, d’analyse et de compréhension des situations. L’enfant évolue dans une multitude de systèmes, accompagné par une multitude d’adultes, il est nécessaire de délivrer une multitude de ressources à explorer, dans l’intérêt de l’enfant.

Quel a été votre parcours jusqu’à présent ?

Après un parcours dans la formation en lien avec le rectorat et dans l’éducation spécialisée depuis une quinzaine d’années sur le territoire Normand, en 2019, je quitte l’association dans laquelle je suis salariée et où j’exerce mon métier d’éducatrice spécialisée depuis 11 ans. Mon premier objectif est de me former à l’entreprenariat. Je participe à 3 formations, à la CCI (« 5 jours pour entreprendre »), à l’Orif-pl (« aide à l’installation des professions libérales ») et pendant 3 mois au Greta (Créateurs Coworkers »). Pendant cette année 2019, en parallèle de mes formations et de mes nombreuses lectures sur l’entrepreneuriat, je réalise un diagnostic de territoire et élabore le plan de développement de Artpep’s. Je suis ensuite accompagnée par l’Association « Initiative Rouen » (aide les créateurs d’entreprise), avec laquelle j’approfondie mon projet et fait la demande d’une subvention « Coup de pouce » ainsi qu’un prêt d’honneur pour création d’entreprise. Je m’entretiens avec un jury qui valide mon projet et attribue ces financements à Artpep’s (avec l’aide de Numbr sur la partie comptabilité).

Où en êtes-vous dans votre parcours entrepreneurial ?

Voilà maintenant une année que je suis dans l’aventure. J’ai l’impression d’avoir rempli mes premiers objectifs d’entrepreneuse : se faire connaître et reconnaître ! Je reste vigilante quant à continuer à communiquer sur mon activité, originale. Je recherche des partenaires qualifiés et expérimentés pour développer des projets à venir sur l’ensemble du territoire Normand, c’est plutôt bon signe ! Artpep’s est en voie de développement

Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir une super-entrepreneure ? Quel a été le déclic ?

Une forte envie de liberté m’a poussé à devenir une super-entrepreneuse ! Couplée à une forte envie de créer un espace pour laisser libre cours à ma créativité pour répondre réellement à la demande. Le décalage entre les principes de réalité d’un technicien de terrain et le/les commanditaire(s) aura été mon déclic. Ce décalage entre le prescrit et la réelle cause des pertes de sens dans les pratiques sur le terrain et de la souffrance psychique et physique… Je suis sortie du salariat, par choix, avant d’en arriver là Une de mes missions, à ce jour, lorsque je dispense des actions de formation auprès des professionnels est de faire un travail de couture humaine pour retisser LE lien.

Avez-vous rencontré des difficultés à la création de votre entreprise ? Ou après ?

J’ai rencontré des difficultés, c’est une évidence, et j’en rencontre encore parfois. Être entrepreneur demande de la patience (avec les administrations) et énormément d’investissement de soi… Pour y arriver, nous avons quelques épreuves à traverser…

Y a t-il eu des modifications entre l’idée que vous avez eu au départ et ce que vous faites aujourd’hui ?

Il y a très souvent une évolution entre ce que nous imaginons au départ et ce que nous faisons à la création de l’entreprise. Globalement pour ce qui est d’Artpep’s, ce que j’avais imaginé comme activité principale (accompagnement des parents) est devenue l’activité secondaire et vice versa, l’activité secondaire (la formation) est devenue l’activité principale à développer. En effet, mon objectif dans les 3 prochaines années à venir est de dispenser des actions de formation à la parentalité auprès des professionnels en lien avec l’enfant (assistants parentaux, enseignants, animateurs, éducateurs…).

Quels sont les points positifs à devenir entrepreneur pour vous ?

Les atouts pour devenir entrepreneur sont les suivants : Déterminisme, Constructivisme, Optimisme ! J’ajouterai également qu’il est nécessaire de croire en ce dont nous allons créer. Passer par la case « formation à l’entreprenariat » participe au bon développement de l’entreprise et enfin être entourée par des personnes ressources.

Comment Numbr vous a accompagné dans cette transition ?

Numbr m’a accompagné à la création de mon entreprise et m’accompagne au quotidien. C’est un réel soutien moral et administratif. Dès la création, nous sommes submergés par des documents qui nous sont adressés, des « faux » et des « authentiques », Numbr sait les identifier, ce qui évite bien des problèmes à l’avenir ! Numbr c’est aussi une relation de proximité et une disponibilité. Numbr répond à mes questionnements, notamment ceux concernant l’URSSAF et la fiscalité, l’angoisse de nombreux entrepreneurs ! La peur de mal déclarer, sur la mauvaise plateforme, au mauvais moment ! L’administration ne nous loupera pas ! Avec Numbr, je me sens rassurée

Comment avez-vous connu Numbr ?

J’ai rencontré Élise de Numbr en formation au Greta « Créateurs coworkers ». Son approche m’a séduite. Je m’explique. Élise est arrivée avec ses tableaux et ses schémas très parlant. J’avais déjà eu des cours de comptabilité, c’était juste une horreur pour moi… Avec Élise j’ai commencé à comprendre… Et j’ai décidé de déléguer à Numbr une partie de mon activité d’entrepreneur : la comptabilité !

Quels conseils donneriez-vous aux futurs entrepreneurs ?

  • Avoir le soutien de sa famille proche (conjoint, enfants…)
  • S’entourer de personnes ressources et de confiance (amis, avocat, comptable, dirigeants, politiciens…)
  • Aimer son travail
  • Installer et préparer son bureau avant même de commencer
  • Dédier des temps hebdomadaires pour tout ! (Activité principale, activité secondaire, réseautage, administratif, famille, temps pour soi…)
  • Prendre soin de soi et faire de la prévention (sport, massage, relations amicales…)
  • Restez soi-même et être au clair avec ses valeurs (qui nous permettent de maintenir le cap !)
  • Aller vers ce qui nous inspire…
  • Rester déterminer, constructif et optimiste quoi qu’il arrive !
  • Continuer à réfléchir, se questionner et rencontrer des personnes pour partager et échanger !
  • Suivre son intuition…

Avez-vous une anecdote à nous raconter avec Numbr ?

Le super t-shirt d’Élise inscrit « Happy », en formation pour nous présenter les statuts et la comptabilité d’une entreprise… J’ai trouvé
ça fun !