On peut toujours se comparer à nos voisins outre-atlantique ou encore outre-manche, il n’empêche que la création d’entreprise en France, n’a jamais eu autant le vent en poupe et n’a jamais été aussi facile d’accès qu’aujourd’hui.

Et ça, c’est une très bonne nouvelle !

Aujourd’hui, il est possible de créer sa boite en quelques clics.

Malgré tout, même si créer sa boite semble facile de prime abord, il n’en est pas moins indispensable d’être bien accompagné et conseillé avant de sauter le pas. Alors pourquoi est-il important d’être bien accompagné pour créer son entreprise quand on pourrait succomber aux sirènes du KBIS en 48h ?

3 bonnes raisons d’être accompagné


1. Votre situation n’est pas celle de votre collègue ou de votre voisin !

Le premier piège qui, très souvent se révèle fatal, est de vouloir faire comme son ami, Pierre entrepreneur depuis 2 ans à qui tout réussi dans la vie. Oui, mais non.

Il est important de se renseigner auprès de son entourage et d’être curieux. Informez-vous sur leurs parcours, leurs expériences précédentes, pendant et après la création de leur entreprise. Mais gardez en tête que toutes ces informations doivent rester un partage d’expérience et non un modèle à suivre.

Pourquoi ?

Tout d’abord, il est tout à fait humain de vouloir montrer la face “cool”, attirante et sympathique de son parcours professionnel et de son expérience, mais les choses ne sont pas toujours aussi simples et limpides qu’il n’y paraît.

Puis, en 2 ans de nombreux paramètres peuvent évoluer. Ce qui s’appliquait à votre ami lorsqu’il s’est lancé dans l’entrepreneuriat n’est peut-être plus d’actualité aujourd’hui.

Enfin, vous avez beau vous identifier à Pierre, vous n’en n’êtes pas la copie conforme. Son parcours, sa famille, ses projets, ses besoins, ses objectifs ne sont pas en tout point les mêmes que les vôtres. À chaque situation, sa solution.

Voici la bonne pratique : informez-vous, auprès de vos amis, vos collègues, sur internet (sans y passer des nuits blanches) et prenez rendez-vous avec Numbr pour recouper et actualiser toutes les infos que vous aurez trouvées.

 

2. Le petit investissement de départ est souvent salvateur !

Si vous souhaitez créer votre entreprise seul dans le but d’économiser des honoraires liés à un accompagnement à la création d’entreprise, alors il faut prendre en compte le temps que vous allez passer à créer administrativement votre entreprise

En effet, pour juger de l’intérêt d’une économie, il faut la mettre en relation avec le temps passé (parfois gaspillé). Car il va sans dire que vous créez une entreprise pour développer une activité, vous ne comptez pas les 70h semaine, qui s’enchaînent depuis plusieurs mois. Or, le temps passé au téléphone avec le greffe, la CCI, l’URSSAF ou bien encore les impôts car la case sur le cerfa n’était pas cochée… c’est le temps que vous ne consacrez pas à votre projet. C’est toujours très utile de comprendre comment on crée une entreprise, cela permet d’avoir une vue d’ensemble. Mais les méandres de l’administration peuvent vous faire perdre un temps précieux.

En vous faisant accompagner, le gain de temps que vous obtiendrez aura de loin amortit la faible somme que vous aurez dépensée pour cet accompagnement.

Le deuxième argument est bien plus court. Il est aujourd’hui possible de se faire accompagner sans débourser ! Alors, qu’est-ce qu’on
attend pour appeler Numbr ?!

 

3. Avoir une vue d’ensemble

La troisième et dernière bonne raison vaut pour la suite. Créer son entreprise est une bonne chose, mais ce n’est qu’une première étape.

Être accompagné dans la création de son entreprise, c’est aussi prendre conscience de ce qui vous attend par la suite et avoir les bons réflexes dès le démarrage.

Ainsi, vous ne vous inquièterez pas des courriers reçus une fois votre entreprise créée, car vous en aurez entendu parler. Évitons de mettre de côté la réponse aux impôts ou bien le paiement de la première échéance de cotisations.

Tous ces automatismes doivent désormais faire partie de votre quotidien, la réussite de votre projet passera par là.

Bénéficier des conseils d’un professionnel vous évitera également de nombreuses mésaventures comme le phishing (arnaques aux e-mails), les retards ou mauvaises déclarations aux impôts. Le rôle du conseiller est de vous guider dans votre nouveau quotidien de chef d’entreprise.