Le barème kilométrique est mis à jour chaque année par l’administration fiscale. Il permet de déduire un montant selon le type de véhicule (voiture, moto, scooter) et son utilisation. 

Il est applicable aussi bien pour les particuliers lors du calcul des frais réels de l’impôt sur le revenu que pour une société au cours de l’établissement des comptes annuels.

 

Particuliers : Frais réels et impôt sur le revenu

Par défaut sur la déclaration d’impôt sur le revenu, l’administration fiscale applique un abattement forfaitaire de 10% du revenu imposable du contribuable.

 

Il existe cependant une autre possibilité qui peut être plus avantageuse pour le contribuable s’il opte pour la déduction des frais réels. La déduction forfaitaire de 10% ne pourra plus s’appliquer mais il sera possible de déduire les frais suivants :

 

  • Frais de transport domicile-lieu de travail
  • Frais de repas
  • Déplacements professionnels
  • Frais de formation
  • Locaux et équipements professionnels

 

Ces dépenses doivent être justifiées, en lien avec l’activité professionnelle et payées au cours de l’année.

 

Professionnels : Dirigeants ou salariés

Il est également possible pour une entreprise de rembourser à un salarié ou dirigeant le coût d’utilisation du véhicule personnel. Il faut bien entendu que cette utilisation présente un motif professionnel. Par exemple un rendez-vous commercial, de la prospection, une participation à des événements et/ou conférences etc.

 

Le véhicule doit appartenir au salarié ou dirigeant pour permettre l’application de la règle du barème kilométrique. Le remboursement de cette indemnité représente ainsi une charge déductible pour l’entreprise. 

Qu’est ce que le barème kilométrique en 2021 ?

 

Il existe 3 barèmes différents selon le type de véhicule :

 

  • Automobiles
  • Deux roues de cylindrée > 50cm³
  • Deux roues de cylindrée < 50cm³

 

Le barème est ensuite calculé selon plusieurs critères : la puissance fiscale de votre véhicule exprimée en nombre de chevaux fiscaux (CV) et le nombre de kilomètre parcourus au cours de l’année (d)

 

Vous pouvez retrouver la puissance fiscale sur la case P6 de la carte grise du véhicule.

 

Particularité sur 2021 : les véhicules électriques

Le barème est identique pour les véhicules électriques mais une majoration de 20% est applicable dans ce cas. Cette majoration est donc valable pour les voitures, motos et scooters.

 

Comment calculer les frais avec le barème kilométrique ?

 

Le barème est donné par l’administration fiscale, pour plus de détail vous pouvez consulter le lien suivant : barème impôt 2021

Les barèmes des années précédentes restent consultables en ligne.

 

Le barème kilométrique des voitures

Puissance administrative en CV Distance (d) jusqu’à    5 000 km Distance (d) de 5 001 à 20 000 km Distance (d) au-delà de 20 000 km
3 CV et moins d x 0.456 (d x 0.273) + 915 d x 0.318
4 CV d x 0.523 (d x 0.294) + 1 147 d x 0.352
5 CV d x 0.548 (d x 0.308) + 1 200 d x 0.368
6 CV d x 0.574 (d x 0.323) + 1 256 d x 0.386
7 CV et plus d x 0.601 (d x 0.340) + 1 301 d x 0.405

 

Exemple

 

Véhicule de 6 CV avec lequel j’effectue 7 000 km.

Le calcul des frais est le suivant : (7 000 * 0.323) + 1 256 = 3 517

L’indemnité kilométrique calculée s’élève donc à 3 517€

Le barème kilométrique des voitures électriques

Puissance administrative en CV Distance (d) jusqu’à    5 000 km Distance (d) de 5 001 à 20 000 km Distance (d) au-delà de 20 000 km
3 CV et moins d x 0.547 (d x 0.328) + 1 098 d x 0.382
4 CV d x 0.628 (d x 0.353) + 1 376 d x 0.422
5 CV d x 0.658 (d x 0.370) + 1 440 d x 0.442
6 CV d x 0.689 (d x 0.388) + 1 507 d x 0.463
7 CV et plus d x 0.721 (d x 0.408) + 1 561 d x 0.486

 

Le barème kilométrique pour les deux roues (> 50cm³)

Puissance administrative en CV Distance (d) jusqu’à    3 000 km Distance (d) de 3 001 à 6 000 km Distance (d) au-delà de 6 000 km
1 à 2 CV d x 0.341 (d x 0.085) + 768 d x 0.213
3 à 5 CV d x 0.404 (d x 0.071) + 999 d x 0.237
6 CV et plus d x 0.523 (d x 0.068) + 1 365 d x 0.295

 

Le barème kilométrique pour les deux roues (< 50cm³)

 

Distance (d) jusqu’à               3 000 km Distance (d) de 3 001 à         6 000 km Distance (d) au-delà de         6 000 km
d x 0.272 (d x 0.064) + 416 d x 0.147

 

Quel est le barème kilométrique en 2021 pour le covoiturage ou l’usage de mon vélo ?

 

Dans le cadre du covoiturage, le barème kilométrique peut également être utilisé dans les mêmes conditions que vu précédemment. Il permet alors de déterminer le coût du trajet à appliquer. Attention toutefois à ne pas réaliser de bénéfice, auquel cas celui-ci serait imposable.

 

Pour l’usage de mon vélo, il est également possible de se faire rembourser des frais kilométriques. Les règles sont les suivantes :

  • 25 centimes d’euro par kilomètre effectué
  • Ne peut dépasser un montant supérieur à 500€ par an et par salarié

 

Anciennement appelée Indemnité kilométrique vélo (IKV), le forfait mobilités durables a été mis en place pour permettre la prise en charge des frais de trajets lors de l’utilisation d’un moyen de transport alternatif. 

 

Pour plus de détails à ce sujet : Forfait mobilités durables

 

Puis-je bénéficier de l’indemnisation kilométrique pour les trajets domicile/travail ?

 

Le trajet domicile/travail peut être valorisé par le biais du barème kilométrique. Attention toutefois, la distance prise en compte entre votre domicile et votre lieu de travail est plafonnée. Elle ne peut excéder 40 km (donc 80 km aller-retour par jour). 

Il existe cependant des conditions dans lesquelles il est possible de bénéficier d’une prise en compte totale du trajet. 

 

L’utilisation du véhicule personnel ne doit pas être motivée par un confort personnel mais être justifiée par des conditions particulières de travail, une mobilité par le biais de transports en commun réduite voire impossible ou autres circonstances sociales.

 

Dans tous les cas, il conviendra de préciser à l’administration la raison de cette situation sur la déclaration de revenus.

 

Source : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/frais-de-transport