Passage obligé à toute création d’entreprise, élaborer un business plan permet de démontrer la solidité de votre projet. Le succès de vos demandes de financement dépendra de la qualité des informations qu’il contient. Il doit être irréprochable ! Voici les étapes-clés à suivre pour faire un business plan à Lille.

Le business plan, quèsaco ?

Également appelé plan d’affaires, un business plan est un document dont l’objectif est d’obtenir une vision claire et précise de votre projet, d’analyser sa rentabilité et d’épauler vos recherches de financement. Il doit convaincre de sa viabilité, essentiellement auprès des banques ou des investisseurs, pour qu’ils acceptent de vous accompagner et de vous soutenir financièrement.
Monter un business plan est un incontournable à toute création d’entreprise : pas de business plan, pas de financement !
Les étapes essentielles pour monter un business plan à Lille
Comment rédiger un bon business plan ? Pour cela, il est essentiel de suivre différentes étapes-clés. Ainsi, vous obtiendrez un résultat concis, complet et bien structuré.

Première étape, la rédaction de l’executive summary

L’executive summary est l’introduction de votre business plan. De deux pages maximum, il en reprend les éléments essentiels et offre une vision globale de votre projet. Il doit donner envie à votre interlocuteur d’aller plus loin et de poursuivre la lecture au-delà de cette introduction. C’est LE moment décisif.

Seconde étape, la présentation de l’équipe

Chaque membre de l’équipe doit être présenté à travers son expérience, son parcours et ses compétences, de manière à le rattacher au projet en question. Si vous êtes plusieurs dans l’équipe, il est très important de démontrer la complémentarité de celle-ci afin de prouver la pertinence du projet. Vous devez également préciser le rôle qu’aura chaque personne au sein de la structure et qui aura la casquette de représentant légal de la société et de dirigeant.

Troisième étape, la présentation du projet

À ce stade de l’élaboration du business plan, vous devez exposer les valeurs de votre projet, vos motivations ainsi que vos objectifs.

Quatrième étape, la réalisation d’une étude de marché

Vous devez ici présenter les conclusions de votre étude de marché en mettant en avant quatre principaux éléments : la définition du marché visé, l’offre existante, la demande et l’environnement du projet. Expliquez quel est le marché dans lequel vous vous trouvez, quelle est l’offre déjà présente sur le marché visé et la nature de vos concurrents directs ou indirects, les caractéristiques des clients potentiels et pour finir, les risques liés à son environnement.

Cinquième étape, déterminer sa stratégie commerciale et de communication

Pour créer votre entreprise, vous devez réfléchir à la mise en place d’une stratégie commerciale efficace pour acquérir de nouveaux clients . Généralement, c’est la méthode des 4P, dite également Mix Marketing qui est utilisée, elle permet d’avoir une réflexion globale et de ne négliger aucun point. Elle combine au total quatre politiques :
La politique de produit : Il faut examiner et définir les caractéristiques de chaque produit que vous allez vendre.
La politique de prix : Il faut établir une liste de l’offre de son entreprise, les prix et formules proposés… tout en prenant en compte les contraintes internes comme externes (coût de revient, frais de transport, pouvoir d’achat…)
La politique de distribution : Quels sont les moyens dont vous disposez pour commercialiser vos produits ? Vous devez déterminer par quels canaux l’entreprise vendra ses produits ou services.
La politique de communication : Vous devez réfléchir aux moyens de communication les plus adaptés à mettre en place en fonction du type de produits proposés, de votre cible, et de vos prix.

La stratégie de communication est un processus visant à choisir et mettre en œuvre les actions requises pour atteindre les objectifs de communication. Elle permet d’une part, de donner une identité propre à son entreprise et d’autre part, de la faire connaître à travers différents canaux de communication. À l’heure du numérique, il est aujourd’hui devenu indispensable pour toute entreprise de communiquer afin de développer son image, se faire connaître, élargir son réseau client et accroître son activité.

Sixième étape, réaliser son business model

Le business model décrit la façon dont une entreprise va créer de la valeur et donc engendrer des gains. C’est le cœur du business plan !
Pour qu’il soit convaincant, le modèle économique de l’entreprise doit être présenté. Généralement, cela se fait grâce à l’élaboration d’un plan de financement et au calcul du chiffre d’affaires prévisionnel.
Le plan de financement présente les besoins financiers d’une entreprise à ses débuts puis sur plusieurs exercices et les ressources financières mobilisées en contrepartie. La différence entre les besoins et les ressources de l’entreprise permet de déterminer son besoin de financement.
Le chiffre d’affaires prévisionnel découle généralement des résultats de votre étude de marché. Pour l’obtenir, sont pris en compte les coûts liés à la création et au fonctionnement de l’entreprise, le nombre de ventes réalisables et le panier moyen d’un consommateur.
Vous devez être réaliste et rester terre-à-terre lors de leurs élaborations, minimiser ses besoins financiers ou maximiser le chiffre d’affaires espéré ne jouera pas en votre faveur. Cela serait interprété comme une mauvaise anticipation ou un mensonge de la part d’investisseurs potentiels.

Septième étape, le choix de la forme juridique

Vous avez le choix entre différentes formes juridiques : Sas, Sarl, Eurl, Sasu, Eirl… Le choix du statut juridique n’est pas à prendre à la légère puisqu’il a des conséquences importantes sur la gestion de votre entreprise, notamment sur le régime fiscal et le régime social qui vous seront applicables. Ces données auront un impact lors de la réalisation de votre business model et de votre business plan puisqu’elles doivent être prises en compte dans le prévisionnel des dépenses.
Neuvième étape, la recherche des financements
Dernière étape de votre business plan, détailler les solutions de financement envisagées pour votre entreprise. Les choix sont multiples : de l’apport personnel aux investissements extérieurs, en passant par le prêt bancaire et les aides à la création, vous avez l’embarras du choix.
Les dispositifs d’aide à la création, comme L’ACRE (anciennement Accre) ou encore l’ARE, sont un moyen de financement intéressant. Il en existe plus de 3 000 pour accompagner les entrepreneurs dans leur projet de création d’entreprise. Pensez à vérifier si vous pouvez en bénéficier.
Vous savez maintenant pourquoi et comment faire un business plan. Une fois ce précieux sésame en main, vous pouvez partir à la conquête de financements !
Et si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement dans la création de votre business plan et pour lancer votre entreprise, vous pouvez faire appel à l’équipe de L-Expert-comptable Lille qui a l’habitude d’épauler les porteurs de projet.