Nombre de personnes choisissent le statut de Freelance, afin d’avoir un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle . La flexibilité d’horaire, la liberté organisationnelle, l’indépendance de ne pas être lié par un contrat de travail avec un employeur sont les avantages de ce statut. 

 

Freelance : Définition 

Travailler en tant que Freelance désigne le fait de travailler pour son propre compte. Le Freelance n’est pas lié par un contrat de travail avec un employeur c’est un travailleur indépendant. Il réalise des missions qu’il facture à ses clients. 

Le Freelance choisit ses missions souvent ponctuelles ou de courtes durées, ses clients et organise son temps de travail sans contraintes. Les principaux secteurs d’activités les plus porteurs pour les Freelance sont : le numérique et internet, le webmarketing, la communication visuelle, les métiers de la formation, les métiers liés à l’environnement.


Comment devenir Freelance ?


Cela nécessite de créer une entreprise. Le Freelance est indépendant. Lorsqu’il crée et commence son activité, quatre formes juridiques s’offrent à lui : l’entreprise individuelle, l’entreprise individuelle à responsabilité limitée, l’Entreprise Unipersonnelle à responsabilité limitée, la Société par actions simplifiée unipersonnelle. 

Le choix de l’auto-entreprise est une option possible également. L’auto-entrepreneur est un régime, le freelance un statut juridique. 

 

Les critères à prendre en compte pour le choix du statut juridique : responsabilité, gestion administrative, fiscalité et régime social .

 

Pourquoi le travail en freelance fait rêver ?

 

Le travail en freelance, permet d’être libre. Etre son propre patron et ne pas être lié par un lien de subordination. La flexibilité des horaires puisqu’il travaille quand il a envie tout en respectant ses engagements. 

Travailler pour soi, pour un métier qu’on aime, varier les missions et les projets, sont les atouts majeurs de se lancer dans l’aventure de freelance. 

Travailler en freelance ne veut pas nécessairement dire travailler seul, il est possible de s’associer à un autre travailleur indépendant. 

De plus choisir ses clients et faire seulement ce dont on a envie, qui n’en rêve pas? 

 

Fixer sa rémunération, ne pas avoir investi beaucoup pour se lancer, et la fierté d’avoir créé son business, est-ce donné à tout le monde?

Avantages du travail en freelance

Dans un sondage IFOP, 25% des personnes interrogées choisissent l’aventure de Freelance pour la liberté d’organisation.

 

Lorsque l’on choisit de devenir freelance, nous sommes libres ! Le freelance élabore son emploi du temps à sa convenance, tandis qu’un salarié a des horaires fixes.

Plus de patron, plus d’objectifs fixés par la hiérarchie … le rêve !

 

Libre au freelance d’organiser sa journée de travail en fonction de sa vie privée et non l’inverse, lorsque nous sommes salariés. Et encore mieux … on peut travailler d’où l’on veut quand on veut , même en vacances ! Enfin les vacances n’existent pas vraiment en étant freelance.


Qui ne rêve pas de choisir ses clients, ses collaborateurs et ses contrats? C’est quand même épanouissant de ne faire que ce dont on a envie non ? 

Le travailleur en Freelance gère ses missions du début à la fin . Il prospecte, réalise et met en œuvre ses compétences, gère ses clients, sa comptabilité… Il est autonome .

 

Inconvénients du travail en freelance

 

Le freelance est un travailleur indépendant. Le premier inconvénient de ce choix d’indépendance est la solitude. Tout repose sur soi, il faut savoir tout faire !

Personne peut nous conseiller, donner son avis, aider en cas de coups durs.

 

Aussi cela implique pour mener à bien les contrats, de travailler plus parfois, pour satisfaire les demandes. Il peut arriver que le temps de travail soit mal analysé et que les délais ne puissent pas être respectés. 

 

Si les contrats ne sont pas respectés, il n’y a pas de rémunération, donc pas de salaires. La rémunération du freelance dépend de ses projets. 

 

De plus, la couverture sociale est moins importante. Le freelance qui exerce en indépendant est affilié à la sécurité sociale des indépendants même s’il ne se verse aucune rémunération. Celui qui exerce en SASU est affilié au régime de la sécurité sociale ( comme les salariés) à condition qu’il perçoive une rémunération soumise à cotisations sociales, autrement  il est affilié à aucun régime de protection sociale. 

 

Concernant les congés pour maladie, il est vivement conseillé au freelance de souscrire une prévoyance obligatoire et/ou complémentaire, autrement le freelance peut se retrouver vite dans une situation précaire.

 

Lorsque le freelance prend des congés, il laisse son activité à l’arrêt. Personne n’est là pour faire vivre l’activité , pas de collègues ni de collaborateurs. Donc aucune rentrée d’argent de la part des clients. Si pas de rentrée d’argent = pas de rémunération, c’est une anticipation à prendre.


Aussi, les organismes bancaires, les propriétaires, peuvent trouver moins crédible un freelance qu’un salarié, par le simple fait que la rémunération est irrégulière, cela donne une impression d’instabilité.

 

En cas d’inactivité, le Freelance ouvre des droits au chômage. Pour cela, il doit se présenter devant un juge et se déclarer en liquidation judiciaire. Il doit ensuite s’inscrire chez Pôle Emploi en tant que demandeur d’emploi. Sans cela, le Freelance ne percevra que 6 fois, 800€ d’indemnités mensuelles.

 

Et enfin la procrastination … Ne pas être obligé de se lever le matin, personne pour nous dire quoi faire, personne pour fixer des objectifs et des limites. Être son propre patron n’est pas chose facile.

Les raisons qui poussent les freelances à redevenir salariés

En étant salarié, la charge de travail et les responsabilités sont limitées. Les compétences d’un salarié sont mises à contribution sur une mission précise, alors que le freelance doit savoir tout faire. Le salarié est autonome, tout en pouvant compter sur ses collègues ou sa hiérarchie en cas de difficultés. 

 

Le stress est moins important lorsque l’on est accompagné.
Les horaires fixes peuvent être un avantage pour un meilleur équilibre personnel.

Tout le monde a besoin de repos, des congés payés ce n’est pas négligeable et en plus c’est un droit !

 

Au-delà des congés, des horaires, la sécurité de l’emploi, le salaire équitable, sont des éléments rassurants pour pouvoir mener des projets de vie par exemple, les organismes bancaires, propriétaires, seront moins réticents quant à la situation financière.