L’état d’esprit d’un entrepreneur est généralement créateur. Il est en perpétuelle recherche de nouvelles idées pour développer une entreprise ou une start-up. Mais face à tant d’idées et de projets, il est bien souvent essentiel de se recentrer sur son projet d’entreprise en organisant la création ou reprise d’entreprise avec les formalités à accomplir.

Pour cela, rédiger un business plan — ou plan d’affaires si cela est plus parlant pour vous — permet de regrouper dans un seul et même document toutes les informations essentielles à la création et à la gestion d’une entreprise. Si vous souhaitez monter votre entreprise à Nice, nous vous expliquons quels sont les avantages du business plan et comment le rédiger…

  1. Pourquoi faut-il rédiger un business plan ?


Créer un business plan
fait partie des étapes clés pour réussir la création et la gestion de son entreprise.

Ce dernier permet à un porteur de projet :

  • d’organiser la création et la gestion à venir de son entreprise ;

  • d’avoir un support unique contenant toutes les informations nécessaires pour créer une entreprise viable ;

  • de gagner en crédibilité face à de potentiels investisseurs et financeurs qui souhaitent avoir des garanties concernant la faisabilité et la viabilité du projet de création d’entreprise ou de reprise d’entreprise.

Si vous souhaitez créer une entreprise à Nice, faire un business plan s’avère d’autant plus indispensable. En effet, le marché économique local y est dynamique, ce qui laisse peu de place à l’improvisation pour que votre entreprise y trouve sa place rapidement.

  1. Quand faut-il rédiger un business plan ?

Lorsque vous avez développé votre idée de business, les étapes de la création de votre future entreprise sont à réaliser dans un certain ordre. En effet, en tant que futur chef d’entreprise, il n’est pas opportun de réaliser un business plan au tout début de votre projet. Vous devez savoir préalablement :

  • quelle est la forme juridique choisie pour votre entreprise ;

  • quels sont les financements qui seront mobilisés pour la création et la gestion de l’entreprise.

C’est notamment pour cette raison que vous devez rédiger votre business plan après :

  • avoir réalisé une étude de marché sur Nice ;

  • avoir été conseillé sur le statut juridique à adopter pour votre entreprise ;

  • avoir réalisé votre business model.

Pour rappel, votre business model comprend toutes les informations concernant votre plan de financement, les dépenses et les profits estimés dans les premiers mois de lancement de votre entreprise. Par conséquent, votre business model sera à intégrer dans votre business plan.

  1. Que doit contenir ce plan d’affaires ?

Même si en soi la loi n’impose pas la réalisation d’un business plan — et encore moins son contenu — un certain formalisme est néanmoins attendu pour ce document. Ainsi, si vous souhaitez réaliser un business plan pour créer une entreprise à Nice, gardez à l’esprit que ce document devra contenir :

  1. l’executive summary ;

  2. la présentation des parties prenantes ;

  3. la présentation de votre projet entrepreneurial ;

  4. les informations essentielles sur le volet juridique ;

  5. les informations essentielles sur le volet économique ;

  6. les informations essentielles sur le volet financier ;

  7. une brève conclusion incitant à participer à votre projet si vous souhaitez présenter votre business plan à des investisseurs.

Voyons plus en détail chacune de ces parties.

  1. L’executive summary

L’executive summary fait office d’introduction. Comme pour tout bon récit qui donne envie de lire la suite, vous devez présenter brièvement votre projet entrepreneurial et commencer à en dévoiler tout le potentiel.

Si vous remettez votre business plan à votre banquier ou à de potentiels investisseurs, ces derniers doivent savoir sur 1 ou 2 pages maximum que représente exactement votre projet entrepreneurial et pourquoi ce projet est prometteur.

  1. La présentation des parties prenantes

On entend par parties prenantes toutes les personnes prenant part à ce projet entrepreneurial. Si vous souhaitez entreprendre seul en tant qu’entrepreneur individuel ou en tant que micro-entrepreneur (anciennement nommé auto-entrepreneur), vous pourrez présenter vos qualités et vos compétences pour mener à bien ce projet.

Si vous souhaitez vous associer avec d’autres entrepreneurs, une présentation de vos associés sera également attendue.

6. La présentation de votre projet entrepreneurial

Dans cette partie, vous devez détailler davantage votre projet
entrepreneurial par rapport à la présentation rédigée dans l’executive
summary. Vous devez ici dévoiler la gamme de produits ou de services que
vous souhaitez commercialiser dans votre secteur d’activité, le secteur
géographique dans lequel vous souhaitez vous développer (ex. : Nice et ses
environs…), le profil de vos clients potentiels, etc.

Idéalement, les lecteurs de votre business plan n’ont pas à vous demander
des informations complémentaires concernant votre projet si vous soignez la
rédaction de cette partie.

7. Les informations essentielles concernant le volet juridique

Une entreprise reste avant tout une structure juridique qui vous permet de commercialiser des produits ou des services dans le respect de la législation française. La création d’entreprise permet donc de déclarer votre chiffre d’affaires pour payer vos charges sociales et impôts, de bénéficier de droits et de garanties concernant la protection de votre patrimoine personnel, etc.

Vous l’aurez compris, en tant que créateur d’entreprise dans cette partie de votre business plan il s’agit principalement de présenter votre choix concernant la forme juridique pour votre entreprise. Les lecteurs de votre business plan seront ainsi en capacité d’évaluer :

  • les possibles évolutions de votre entreprise ;

  • les bénéfices qui pourront être générés après avoir payé les charges sociales, les impôts et autres taxes ;

  • la possibilité ou non de recruter des salariés ;

  • les modalités pour intégrer de nouveaux associés dans le capital social de l’entreprise ;

  • etc.

Pour n’omettre aucun aspect de ce volet juridique, vous pouvez notamment demander conseil auprès de notre cabinet d’experts-comptables.

8. Les informations essentielles concernant le volet économique

Cette partie du business plan devra faire mention :

  • des produits ou des prestations de service que vous souhaitez vendre ;

  • de votre business model ;

  • des résultats de votre étude de marché ;

  • de votre stratégie marketing et de votre stratégie commerciale pour intégrer le marché économique à Nice ;

  • de vos prévisionnels sur votre chiffre d’affaires (ex. : prévisionnel financier du compte de résultat) dans les premiers mois de gestion de votre entreprise.

Concernant les données chiffrées incluses dans votre business plan, veillez à présenter des chiffres cohérents avec votre projet et votre étude de marché.

9. Les informations essentielles concernant le volet financier

Pour prouver la faisabilité de votre projet entrepreneurial, vous devez prouver que vous avez les financements nécessaires pour créer et développer votre entreprise. Pour cela, vous devez faire mention :

  • des investissements à réaliser ;

  • des prévisionnels concernant les bénéfices estimés pour les 3 premières années d’activité ;

  • du plan de trésorerie sur les 12 premiers mois ;

  • du seuil de rentabilité de votre entreprise ;

  • des éventuelles mensualités d’un crédit à rembourser.

Vous l’aurez compris, un business plan ne se fait pas dans la précipitation. Par conséquent, n’hésitez pas à demander conseil auprès de conseillers tels qu’un expert-comptable de notre cabinet pour vous aider dans la réalisation de votre business plan sur Nice.